Liste des déclarations formulées au titre du traité n° 148

Charte européenne des langues régionales ou minoritaires

Situation au 23/10/2014

 

    Allemagne :


Déclarations consignées dans une lettre de la Représentation Permanente de l'Allemagne, en date du 16 septembre 1998, remise au Secrétaire Général lors du dépôt de l'instrument de ratification, le 16 septembre 1998 - Or. angl./all.

Les langues minoritaires au sens de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires en République fédérale d'Allemagne sont le danois, le haut sorabe, le bas sorabe, le frison septentrional et le frison saterois, ainsi que la langue rom des Sintis et Roms de nationalité allemande; la langue régionale au sens de la Charte en République fédérale d'Allemagne est le bas allemand.

En application de l'article 3, paragraphe 1, de la Charte, la République fédérale d'Allemagne précise les langues régionales ou minoritaires auxquelles les dispositions retenues en application de l'article 2, paragraphe 2, de la Charte s'appliqueront à partir de l'entrée en vigueur de la Charte à l'égard de la République fédérale d'Allemagne:

le danois dans la région de langue danoise du Land de Schleswig-Holstein:

article 8, paragraphe 1 a iv; b iv; c iii/iv; d iii; e ii; f ii/iii; g; h; i; paragraphe 2;
article 9, paragraphe 1 b iii; c iii; paragraphe 2 a;
article 10, paragraphe 1 a v; paragraphe 4 c; paragraphe 5;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; d; e ii; f ii; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 c; d; e; f; g; paragraphe 2; paragraphe 3;
article 13, paragraphe 1 a; c; d; paragraphe 2 c;
article 14 a; b.

le haut sorabe dans la région de langue haute sorabe de l'Etat libre de Saxe:

article 8, paragraphe 1 a iii; b iv; c iv; d iv; e ii; f iii; g; h; i; paragraphe 2;
article 9 paragraphe 1 a ii; a iii; b ii; b iii; c ii; c iii; d; paragraphe 2 a;
article 10, paragraphe 1 a iv/v; paragraphe 2 a; b; g; paragraphe 3 b/c; paragraphe 4 c; paragraphe 5;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; d; e i; f ii; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 a; b; c; d; e; f; g; h; paragraphe 2, paragraphe 3;
article 13, paragraphe 1 a; c; d; paragraphe 2 c.

le bas sorabe dans la région de langue basse sorabe du Land de Brandenbourg:

article 8, paragraphe 1 a iv; b iv; c iv; e iii; f iii; g; h; i;
article 9, paragraphe 1 a ii; a iii; b iii; c iii; paragraphe 2 a;
article 10, paragraphe 1 a iv/v; paragraphe 2 b; g; paragraphe 3 b/c; paragraphe 4 a; c; paragraphe 5;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; d; e i; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 a; b; c; d; e; f; g; h; paragraphe 2; paragraphe 3;
article 13, paragraphe 1 a; c; d.

le frison septentrional dans la région de langue frisonne septentrionale du Land de Schleswig-Holstein:

article 8, paragraphe 1 a iii/iv; b iv; c iv; e ii; f iii; g; h; i; paragraphe 2;
article 9, paragraphe 1 b iii; c iii; paragraphe 2 a;
article 10, paragraphe 1 a v; paragraphe 4 c; paragraphe 5;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; d; e ii; f ii; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 a; b; c; d; e; f; g; h; paragraphe 2; paragraphe 3;
article 13, paragraphe 1 a; c; d;
article 14 a.

le frison saterois dans la région de langue frisonne sateroise du Land de Basse-Saxe:

article 8, paragraphe 1 a iv; e ii; f iii; g; i;
article 9, paragraphe 1 b iii; c iii; paragraphe 2 a;
article 10, paragraphe 1 a v; c; paragraphe 2 a; b; c; d; e; f; paragraphe 4 a; c; paragraphe 5;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; d; e ii; f ii; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 a; b; c; d; e; f; g; paragraphe 2; paragraphe 3.
article 13, paragraphe 1 a; c; d.

Bas allemand dans les Länder de la ville libre hanséatique de Brême, de la ville libre hanséatique de Hambourg, de Mecklembourg-Poméranie occidentale, Basse-Saxe et Schleswig-Holstein:

Obligations à l'égard du bas allemand dans les territoires des Länder de la ville libre hanséatique de Brême, de la ville libre hanséatique de Hambourg, de Mecklembourg-Poméranie occidentale, Basse-Saxe et Schleswig-Holstein:

article 8, paragraphe 1 a iv; e ii; g;
article 9, paragraphe 1 b iii; c iii; paragraphe 2 a;
article 10, paragraphe 1 a v; c; paragraphe 2 a; b; f;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; d; e ii; f ii; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 a; d; f; paragraphe 3;
article 13, paragraphe 1 a; c;

et en outre:

- dans la ville libre hanséatique de Brême:
article 8, paragraphe 1 b iii; c iii; f i; h;
article 10, paragraphe 2 c; d; e;
article 11, paragraphe 1 g;
article 12, paragraphe 1 b; c; e; g;
article 13, paragraphe 2 c;

- dans la ville libre hanséatique de Hambourg:
article 8, paragraphe 1 b iii; c iii; d iii; f ii; h; i;
article 10, paragraphe 2 e; paragraphe 4 c;
article 11, paragraphe 1 g;
article 12, paragraphe 1 g;
article 13, paragraphe 1 d; paragraphe 2 c;

- dans le Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale:
article 8, paragraphe 1 b iii; c iii; d iii; h; i;
article 10, paragraphe 4 c;
article 12, paragraphe 1 b; c; e; h;
article 13, paragraphe 1 d, paragraphe 2 c;

- dans le Land de Basse-Saxe:
article 8, paragraphe 1 f iii; i;
article 10, paragraphe 2 c; d; e; paragraphe 4 a; c;
article 12, paragraphe 1 b; c; e; g; paragraphe 2;
article 13, paragraphe 1 d;
article 14 a; b;

- dans le Land de Schleswig-Holstein:
article 8, paragraphe 1 b iii; c iii; f iii; h; i; paragraphe 2;
article 10, paragraphe 4 c;
article 12, paragraphe 1 b; c; g;
article 13, paragraphe 1 d; paragraphe 2 c.

La spécification séparée de ces dispositions pour les territoires de chaque Land individuel est en accord avec la structure fédérale de la République fédérale d'Allemagne et prend en considération la situation de chacune de ces langues dans le Land concerné.

La langue rom des Sintis et Roms de nationalité allemande dans le territoire de la République fédérale d'Allemagne et la langue basse allemande dans le territoire des Länder de Brandebourg, Rhénanie/Westphalie et Saxe-Anhalt sont protégées en application du Titre II de la Charte.

La Partie II de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires s'applique au Rom, la langue minoritaire des Sintis et Roms de nationalité allemande sur le territoire de la République fédérale d'Allemagne, et à la langue régionale de bas allemand sur le territoire des Länder de Brandebourg, Rhénanie/Westphalie et Saxe-Anhalt à partir de son entrée en vigueur à l'égard de la République fédérale d'Allemagne, conformément à la déclaration du 23 janvier 1998 de la République fédérale d'Allemagne. Les objectifs et principes établis à l'article 7 de la Charte forment la base en ce qui concerne ces langues. Parallèlement, la législation allemande et la pratique administrative de l'Allemagne sont conformes aux exigences particulières établies à la Partie III de la Charte:

En ce qui concerne le Rom:

pour le territoire de la République fédérale d'Allemagne:
article 8, paragraphe 1 f iii; g; h;
article 9, paragraphe 1 b iii; c iii; paragraphe 2 a;
article 10, paragraphe 5;
article 11, paragraphe 1 d; e ii; f ii; g; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 g; paragraphe 3;
article 13, paragraphe 1 a; c; d;
article 14 a;

et en outre:

- dans le Land de Bade-Württemberg:
article 8, paragraphes 1 a iv, 1 e iii;
article 10, paragraphe 4 c;
article 12, paragraphes 1 a, 1 d; f; paragraphe 2.

- dans le Land de Berlin:
article 8, paragraphe 1 a i/ii; b i/ii/iii/iv; e i/ii/iii; i; paragraphe 2;
article 11, paragraphe 1 b i/ii: c ii; e i/ii;
article 12, paragraphe 1 a; d; f;

- dans la ville libre et hanséatique de Hambourg:
article 8, paragraphe 1 b iv; c iv;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii;
article 12, paragraphe 1 a; d; f;

- dans le Land de Hesse:
article 8, paragraphe 1 a iii/iv; b iv; c iv; d iv; e iii; i; paragraphe 2;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; e i;
article 12, paragraphe 1 a; d; f; paragraphe 2;

- dans le Land de la Rhénanie/Westphalie:
article 8,paragraphe 1 e iii; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 a; d; f; paragraphe 2;

- dans le Land de Basse-Saxe:
article 12, paragraphe 1 a; d; f;

- dans le Land de Rhénanie-Palatinat:
article 8, paragraphe 1 a iv; e iii;
article 11, paragraphe 1 c ii;
article 12, paragraphe 1 a; d; f;

- dans le Land de Schleswig-Holstein:
article 10, paragraphe 1 a v; paragraphe 2 b; paragraphe 4 c;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii;
article 12, paragraphe 1 a; d; f; paragraphe 2.

En ce qui concerne le bas allemand:

- dans le Land de Brandebourg:
article 8, paragraphe 1 a iv; b iv; c iv; f iii; g;
article 9, paragraphe 2 a;
article 10, paragraphe 2 b; paragraphe 3 c;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; d; e ii; f ii; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 a; f; g;

- dans le Land de Rhénanie/Westphalie:
article 8, paragraphe 1 e iii; g; h; paragraphe 2;
article 9, paragraphe 1 b iii; c iii; paragraphe 2 a;
article 11, paragraphe 1 d; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 a; d; e; f; g; h; paragraphe 2;
article 13, paragraphe 1 a; c; d;

- dans le Land de Saxe-Anhalt:
article 8, paragraphe 1 a iv; b iv; c iv; g; h;
article 9, paragraphe 2 a;
article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; e ii; paragraphe 2;
article 12, paragraphe 1 a; f; g; h.

La spécification séparée de ces dispositions pour les territoires de chaque Land individuel est en accord avec la structure fédérale de la République fédérale d'Allemagne et prend en considération la situation de chacune de ces langues dans le Land concerné.

Conformément à la répartition nationale des compétences, la manière dont les dispositions sus-mentionnées de la Partie III de la Charte sont mises en oeuvre à travers les règlements juridiques et la pratique administrative de l'Allemagne eu égard aux objectifs et principes spécifiés à l'article 7 de la Charte, relève de la responsabilité soit de la Fédération soit du Land compétent. Les détails seront fournis dans la procédure de mise en oeuvre de la loi fédérale par laquelle le corps législatif adhère à la Charte telle qu'établie dans le Mémorandum sur la Charte.
Période d'effet : 1/1/1999 -                                                                                                                     
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 3, 7, 8, 9


Déclaration consignée dans une lettre du Représentant Permanent de l’Allemagne, en date du 17 mars 2003 et enregistrée au Secrétariat Général le 21 mars 2003 - Or. angl./all.

Conformément à l’article 3, paragraphe 2, de la Charte, la République Fédérale d’Allemagne appliquera aux langues minoritaires ci-dessous désignées les dispositions complémentaires suivantes en vertu de l’article 2, paragraphe 2 :

. le frison septentrional dans la région de langue frisonne septentrionale du Land Schleswig-Holstein :
article 10, paragraphe 2 (g)

. le frison saterois dans la région de langue frisonne sateroise du Land de Basse-Saxe :
article 10, paragraphe 2 (g)

. le Rom pour la région du Land de Hesse :
article 8, paragraphe 1 (a) (iii) and (iv); (b) (iv) ; (c) (iv); (d) (iv); (e) (iii) ; (i) ; paragraphe 2
article 10, paragraphe 2 (e) ; (f) ; paragraphe 3 (c); paragraphe 4 (c)
article 11, paragraphe 1 (b) (ii); (c) (ii); (e) (i)
article 12, paragraphe 1 (a) ; (d) ; (f) ; paragraphe 2

Pour les engagements donnés pour la totalité du territoire fédéral :
article 8, paragraphe 1 (f) (iii) ; (g) ; (h)
article 9, paragraphe 1 (b) (iii) ; (c) (iii) ; paragraphe 2 (a)
article 10, paragraphe 5
article 11, paragraphe 1 (d); (e) (ii); (f) (ii) ; (g) ; paragraphe 2
article 12, paragraphe 1 (g) ; paragraphe 3
article 13, paragraphe 1 (a) ; (c) ; (d)
article 14 (a)
Période d'effet : 21/3/2003 -                                                                                                                  
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 3, 8, 9

 

    Arménie :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 25 janvier 2002 - Or. angl.

Conformément au paragraphe 1 de l'article 3 de la Charte, la République d'Arménie déclare qu'au sens de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, les langues minoritaires dans la République d'Arménie sont les langues assyrienne, Yezidi, grecque, russe et kurde.
Période d'effet : 1/5/2002 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 3


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification, déposé le 25 janvier 2002 - Or. angl.

Conformément au paragraphe 2 de l'article 2, la République d'Arménie déclare qu'elle appliquera les dispositions suivantes de la Charte aux langues assyrienne, Yezidi, grecque, russe et kurde :

Article 8 - Education
Alinéas 1.a.iv ; 1.b.iv ; 1.c.iv ; 1.d.iv ; 1.e.iii ; 1.f.iii.

Article 9 - Autorités judiciaires
Alinéas 1.a.ii, iii, iv ; 1.b.ii ; 1.c.ii et iii ; 1.d.
Paragraphe 3.

Article 10 - Autorités administratives et services publics
Alinéas 1.a.iv et v ; 1.b ; 2.b ; 2.f ; 2.g ; 3.c ; 4.c.
Paragraphe 5.

Article 11 - Médias
Alinéas 1.a.iii ; 1.b.ii ; 1.c.ii ; 1.e.
Paragraphes 2 et 3.

Article 12 - Activités et équipements culturels
Alinéas 1.a.d.f.(*)
Paragraphes 2 et 3.

Article 13 - Vie économique et sociale
Alinéas 1.b ; 1.c ; 1.d ; 2.b ; 2.c.

Article 14 - Echanges transfrontaliers
Paragraphes a et b.

[(*)   Déclaration consignée dans une Note verbale du Ministère des Affaires étrangères de l'Arménie, en date du 23 mars 2004, transmise par une Note verbale de la Représentation Permanente de l'Arménie, en date du 31 mars 2004, enregistrée au Secrétariat Général le 1er avril 2004 - Or. angl.

Le Ministère des Affaires étrangères de la République d'Arménie attire l'attention du Secrétariat Général sur une erreur technique contenue dans l’instrument de ratification de l’Arménie de la Charte.
Lors du dépôt de l'instrument de ratification, une erreur de traduction a été faite, à savoir que l'Arménie a pris des engagements concernant l'article 12 de la Charte, incluant l'alinéa c). En réalité, selon la décision de l'Assemblée Nationale N-247-2 du 28 décembre 2001, l'Arménie est liée par l'alinéa d) de l'article 12.]
Période d'effet : 1/5/2002 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2

 

    Autriche :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 28 juin 2001 - Or. angl./ger.

L'Autriche déclare que les langues minoritaires au sens de la Charte dans la République d'Autriche sont les langues burgenlandcroate, slovène, hongroise, tchèque, slovaque ainsi que la langue rom de la minorité rom autrichienne. Conformément à l'article 3, paragraphe 1, de la Charte, la République d'Autriche précise les langues minoritaires auxquelles les dispositions retenues en application de l'article 2, paragraphe 2, de la Charte s'appliquent dès l'entrée en vigueur de la Charte à l'égard de la République d'Autriche :

Le burgenlandcroate dans la région de langue burgenlandcroate du Land de Burgenland :

Article 8, paragraphe 1 a ii; b ii; c iii; d iv; e iii; f iii; g; h; i; paragraphe 2;
Article 9, paragraphe 1 a ii et iii, b ii and iii; c ii et iii; d; paragraphe 2 a;
Article 10, paragraphe 1 a iii, c; paragraph 2 b et d; paragraphe 4 a; paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; d; e i; f ii; paragraphe 2;
Article 12, paragraphe 1 a, d; paragraph 2; paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 d;
Article 14 b.

Le slovène dans la région de langue slovène du Land de Carinthie :

Article 8, paragraphe 1 a iv; b ii; c iii; d iv; e iii; f iii; g; h; i; paragraphe 2;
Article 9, paragraphe 1 a ii et iii, b ii and iii; c ii et iii; d; paragraphe 2 a;
Article 10, paragraphe 1 a iii, c; paragraphe 2 b et d; paragraphe 4 a; paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; d; e i; f ii; paragraphe 2;
Article 12, paragraphe 1 a, d; f; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 d;
Article 14 b.

Le hongrois dans la région de langue hongroise du Land de Burgenland :

Article 8, paragraphe 1 a ii; b ii; c iii; d iv; e iii; f iii; g; h; i; paragraphe 2;
Article 9, paragraphe 1 a ii et iii, b ii et iii; c ii et iii; d; paragraphe 2 a;
Article 10, paragraphe 1 a iii, c; paragraphe 2 b et d; paragraphe 4 a; paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 b ii; c ii; d; e i; f ii; paragraphe 2;
Article 12, paragraphe 1 a et d; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 d;
Article 14 b.

La spécification séparée de ces dispositions pour les territoires de chaque Land individuel est en accord avec la structure fédérale de la République d'Autriche et prend en considération la situation de chacune de ces langues dans le Land concerné.

La Partie II de la Charte s'applique aux langues burgenlandcroate, slovène, hongroise, tchèque, slovaque ainsi qu'à la langue rom de la minorité Rom autrichienne lors de son entrée en vigueur à l'égard de la République d'Autriche. Les objectifs et principes établis à l'article 7 de la Charte constituent les fondements en ce qui concerne ces langues. Parallèlement, la législation autrichienne et la pratique administrative de l'Autriche sont conformes aux exigences particulières établies à la Partie III de la Charte :

en ce qui concerne le tchèque dans le Land de Vienne

Article 8, paragraphe 1 a iv;
Article 11, paragraphe 1 d; f ii; paragraphe 2;
Article 12, paragraphe 1 a et d; paragraphe 3;
Article 14 b.

En ce qui concerne le slovène dans le Land de Vienne :

Article 8, paragraphe 1 a iv;
Article 11, paragraphe 1 d; f ii; paragraphe 2;
Article 12, paragraphe 1 a et d; paragraphe 3;
Article 14 b.

En ce qui concerne le Rom dans le Land de Burgenland :

Article 8, paragraphe 1 f iii;
Article 11, paragraphe 1 b ii; d; f ii;
Article 12, paragraphe 1 a et d; paragraphe 3;
Article 14 b.

En ce qui concerne le slovène dans le Land de Styrie :

Article 8, paragraphe 1 a iv; e iii; f iii;
Article 11, paragraphe 1 d; e i; f ii; paragraphe 2;
Article 12, paragraphe 1 a et d; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 d;
Article 14 b.

En ce qui concerne le hongrois dans le Land de Vienne :

Article 8, paragraphe 1 a iv; e iii; f iii;
Article 11, paragraphe 1 d; e i; f ii;
Article 12, paragraphe 1 a et d; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 d;
Article 14 b.

La spécification séparée de ces dispositions pour le territoire de chaque Land individuel est en accord avec la structure fédérale de la République d'Autriche et prend en considération la situation de chacune de ces langues dans le Land concerné.

Conformément à la répartition nationale des compétences, la manière dont les dispositions sus-mentionnées de la Partie III de la Charte sont mises en oeuvre à travers les règlements juridiques et la pratique administrative de l'Autriche eu égard aux objectifs et principes spécifiés à l'article 7 de la Charte, relève de la responsabilité soit de la Fédération soit du Land compétent.
Période d'effet : 1/10/2001 -                  
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2, 3

 

    Azerbaïdjan :


Déclaration consignée dans une Note verbale remise par le Représentant Permanent de l'Azerbaïdjan au Secrétaire Général Adjoint lors de la signature de l'instrument, le 21 décembre 2001 - Or. angl.

La République d'Azerbaïdjan déclare qu'elle n'est pas en mesure de guarantir l'application des dispositions de la Charte dans les territoires occupés par la République d'Arménie jusqu'à ce que ces territoires soient libérés de cette occupation (la carte schématisée des territoires occupés de la République d'Azerbaïdjan est jointe).     
Déclaration ci-dessus relative aux articles : -

 

    Bosnie-Herzégovine :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 21 septembre 2010 - Or. angl.

Conformément à l'article 1, paragraphe b, de la Charte, la Bosnie-Herzégovine déclare que le terme «territoire dans lequel les langues régionales ou minoritaires sont pratiquées» renvoie aux régions dans lesquelles les langues régionales ou minoritaires sont en usage officiel en conformité avec les lois de Bosnie-Herzégovine.
Période d'effet : 1/1/2011 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 21 septembre 2010 - Or. angl.

Conformément à l'article 2, paragraphe 2, de la Charte, la Bosnie-Herzégovine déclare que les dispositions suivantes s'appliquent aux langues suivantes: albanais, monténégrin, tchèque, italien, hongrois, macédonien, allemand, polonais, roumain, rysin, slovaque, slovène, turc, ukrainien et langue juive (yiddish et ladino):

Article 8, paragraphe 1 a (iii), b (iv), c (iv), d (iv), g ;
Article 9, paragraphe 1 a (ii), (iii), b (ii) (iii), c (ii), (iii); paragraphe 2 c ;
Article 10, paragraphe 1 a (iv), c; paragraphe 2 a, b, g; paragraphe 3 c; paragraphe 4 c; paragraphe 5 ;
Article 11, paragraphe 1 a (iii), b (i), c (ii), e (ii); paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 12, paragraphe 1 a, e, f, g; paragraphe 2,
Article 13, paragraphe 1 c, d ;
Article 14, paragraphs a, b.

Les articles, paragraphes et alinéas suivants s’appliqueront à la langue romani:

Article 8, paragraphe 1 a (iii), b (iv), c (iv), d (iv), e (iii), f (iii), g;
Article 9, paragraphe 1 a (ii), (iii), b (ii) (iii), c (ii), (iii); paragraphe 2 c ;
Article 10, paragraphe 1 a (iv), c; paragraphe 2 a, b, g; paragraphe 3 c; paragraphe 4 c; paragraphe 5 ;
Article 11, paragraphe 1 a (iii), b (i), c (ii), d, e (ii), g; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 12, paragraphe 1 a, e, f, g; paragraphe 2;
Article 13, paragraphe 1 c, d ;
Article 14, paragraphes a, b.
Période d'effet : 1/1/2011 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 21 septembre 2010 - Or. angl.

Conformément à l'article 3, paragraphe 1, de la Charte, la Bosnie-Herzégovine déclare qu'elle appliquera les dispositions de la Partie III de la Charte en ce qui concerne les langues suivantes: albanais, monténégrin, tchèque, italien, hongrois, macédonien, allemand, polonais, romani, roumain, rysin, slovaque, slovène, turc, ukrainien et langue juive (yiddish et ladino).
Période d'effet : 1/1/2011 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 3

 

    Chypre :


Déclaration consignée dans une lettre du Chargé d’Affaires a.i. de la Représentation Permanente de Chypre, en date du 3 août 2005, enregistrée au Secrétariat Général le 4 août 2005 - Or. angl.

Lors de la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, la République de Chypre avait déposé le 26 août 2002 une déclaration qui apparaît être incompatible avec les dispositions de la Charte sur les engagements qu’elle doit appliquer.

Dans le but de supprimer toute incertitude et de clarifier la portée des obligations prises, la République de Chypre par la présente retire la déclaration du 26 août 2002 et la remplace par la suivante :

La République de Chypre, tout en réitérant son engagement au respect des objectifs et principes poursuivis par la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, déclare qu’elle s’engage à appliquer la Partie II de la Charte conformément à l’article 2, paragraphe 1, à la langue arménienne en tant que langue « dépourvue de territoire » telle que définie à l’article 1c de la Charte.

La République de Chypre aimerait en plus préciser que sa Constitution et ses lois défendent et sauvegardent de manière efficace les principes d’égalité et de non discrimination du fait de l’appartenance à une communauté, de la race, de la religion, de la langue, du sexe, des convictions politiques ou autres, de l’origine ethnique ou sociale, de la naissance, de la couleur, de la santé, de la classe sociale ou de toute autre raison.
Période d'effet : 4/8/2005 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2


Déclaration consignée dans une Note verbale de la Représentation Permanente de Chypre, en date du 5 novembre 2008, enregistrée au Secrétariat Général le 12 novembre 2008 – Or. angl.

Faisant suite à sa Déclaration du 3 août 2005, la République de Chypre déclare que l'Arabe Maronite Chypriote est une langue au sens de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, à laquelle elle appliquera les dispositions de la Partie II de la Charte conformément à l'article 2, paragraphe 1.

Ce faisant, la République de Chypre déclare en outre que, étant donné que l'Arabe Maronite Chypriote est également parlé dans le village de Kormakitis, berceau de ladite langue, situé dans une zone du territoire de la République de Chypre sous occupation militaire turque depuis 1974 où la République n'exerce pas de contrôle effectif, elle exclut toute interprétation des dispositions de la Charte à son égard qui serait contraire à celle-ci, en particulier à son article 5.
Période d'effet : 12/11/2008 -                  
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2, 5

 

    Croatie :


Réserve consignée dans l'instrument de ratification, déposé le 5 novembre 1997 - Or. cro./angl.

La République de Croatie déclare, en application de l'article 21 de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, que les dispositions de l'article 7, paragraphe 5, de la Charte ne sont pas applicables en ce qui concerne la République de Croatie.
Période d'effet : 1/3/1998 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 7


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification, déposé le 5 novembre 1997 - Or. cro./angl.

La République de Croatie déclare que, conformément à l'article 2, paragraphe 2, et à l'article 3, paragraphe 1, de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, elle appliquera les paragraphes ci-dessous aux langues italienne, serbe, hongroise, tchèque, slovaque, ruthène et ukrainienne:

- article 8:
. paragraphe 1, sous-paragraphes a (iii), b (iv), c (iv), d (iv), e (ii), f (ii), g, h;

- article 9:
. paragraphe 1, sous-paragraphes a (ii), a (iv), b (ii), b (iii), c (ii), c (iii), d;
. paragraphe 2, sous-paragraphe a;

- article 10:
. paragraphe 1, sous-paragraphes a (iii), a (iv) b, c;
. paragraphe 2, sous-paragraphes a, b, c, d, g;
. paragraphe 3, sub-paragraphes a, b, c;
. paragraphe 5;

- article 11:
. paragraphe 1, sous-paragraphes a (iii), d, e (ii);
. paragraphe 2;
. paragraphe 3;

- article 12:
. paragraphe 1, sous-paragraphes a, f, g;

- article 13:
. paragraphe 1, sous-paragraphes a, b, c;

- article 14.
Période d'effet : 1/3/1998 -                                                                                                         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 3, 8, 9


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification, déposé le 5 novembre 1997 - Or. cro./angl.

La République de Croatie déclare, en ce qui concerne l'article 1, paragraphe b, de la Charte, que, en application de la législation croate, le terme "territoire dans lequel une langue régionale ou minoritaire est pratiquée" se réfère aux régions dans lesquels l'usage officiel d'une langue minoritaire est introduit par arrêtés adoptés par les autorités locales, en application de l'article 12 de la Constitution de la République de Croatie et des articles 7 et 8 de la Loi Constitutionnelle sur les Droits de l'Homme et les Droits des Communautés ou Minorités nationales et ethniques dans la République de Croatie.
Période d'effet : 1/3/1998 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1

 

    Danemark :


Déclaration consignée dans une Note Verbale de la Représentation Permanente du Danemark, remise lors du dépôt de l'instrument de ratification le 8 septembre 2000 - Or. angl.

Conformément au paragraphe 2 de l'article 2 et au paragraphe 1 de l'article 3 de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, le Danemark déclare qu'il appliquera les dispositions ci-après de la Partie III de la Charte à la langue minoritaire allemande dans le sud du Jylland :

Article 8, paragraphe 1 a iii; b iv, c iii/iv, d iii; e ii, f ii, g; h; i; paragraphe 2;
Article 9, paragraphe 1 b iii; c iii; paragraphe 2 a/b/c;
Article 10, paragraphe 1 a v; paragraphe 4 c; paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 b i/ii, c i/ii; d, e i, f ii; g, paragraphe 2;
Article 12, paragraphe 1 a; b; d; e; f; g; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 a; c; d; paragraphe 2 c;
Article 14, a; b.

Le gouvernement danois considère que les paragraphes 1 b iii et 1 c iii de l'article 9 ne s'opposent pas à ce que le droit procédural national puisse comporter des règles selon lesquelles les documents produits dans une langue étrangère devant les juridictions doivent en principe être accompagnés d'une traduction.
Période d'effet : 1/1/2001 -                     
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2, 3


Déclaration consignée dans une Note Verbale de la Représentation Permanente du Danemark, remise lors du dépôt de l'instrument de ratification le 8 septembre 2000 - Or. angl.

Le Royaume du Danemark comprend le Danemark, les îles Féroé et le Groenland.

L'article 11 de la Loi Nº 137 du 23 mars 1948 sur le régime local des îles Féroé stipule que “le féroïen est reconnu comme langue principale, mais le danois doit être étudié de façon approfondie et il peut être utilisé au même titre que le féroïen dans la conduite des affaires publiques.” En vertu de ladite Loi, le féroïen jouit d'un haut degré de protection; les dispositions de la Charte ne sont donc pas applicables au féroïen (voir paragraphe 2 de l'article 4). Pour cette raison, le gouvernement danois n'a pas l'intention de présenter des rapports périodiques, en application de l'article 15 de la Charte, en ce qui concerne la langue féroïenne.

La ratification par le Danemark de la Charte ne préjuge en rien de l'issue des négociations sur le futur statut constitutionnel des îles Féroé.

L'article 9 de la Loi Nº 577 du 29 novembre 1978 sur le régime local du Groenland stipule ce qui suit :

“1) Le groenlandais est la langue principale et le danois doit être enseigné de façon approfondie.
2) L'une et l'autre langue peuvent être utilisées à des fins officielles.”

En vertu de ladite Loi, le groenlandais jouit d'un haut degré de protection et les dispositions de la Charte ne lui sont donc pas applicables (voir paragraphe 2 de l'article 4). Pour cette raison, le gouvernement danois n'a pas l'intention de présenter des rapports périodiques, en application de l'article 15 de la Charte, en ce qui concerne la langue groenlandaise.
Période d'effet : 1/1/2001 -                     
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 15, 4


Communication consignée dans une Note Verbale de la Représentation Permanente du Danemark, en date du 25 août 2000, remise lors du dépôt de l'instrument de ratification le 8 septembre 2000 - Or. angl.

Conformément aux instructions qui lui ont été données, la Représentation transmet par la présente note les traductions certifiées conformes en anglais de la Loi sur le régime local du Groenland en date du 29 novembre 1978 et de la Loi sur le régime local des îles Féroé en date du 23 mars 1948, sur la base desquelles des consultations obligatoires ont été tenues dans le cadre du processus de ratification. L'attention est appelée sur les articles 9 et 11, respectivement, et sur les listes correspondantes des matières relevant du régime local.

[Note du Secrétariat : Les versions finales sont disponibles sur demande auprès du Bureau des Traités.]
Période d'effet : 1/1/2001 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : -

 

    Espagne :


Déclarations consignées dans l’instrument de ratification déposé le 9 avril 2001 - Or. esp.

L’Espagne déclare que, aux fins prévues dans les articles cités, sont considérées comme langues régionales ou minoritaires, les langues reconnues comme officielles dans les Statuts de l’Autonomie des Communautés Autonomes du Pays basque, de la Catalogne, des Iles Baléares, de la Galicie, de Valence et de Navarre.

L’Espagne déclare également, aux mêmes fins, que l’on considère comme langues régionales ou minoritaires celles que les Statuts de l’Autonomie protègent et sauvegardent dans les territoires où elles se parlent traditionnellement.

Aux langues citées dans le paragraphe premier s’appliqueront les dispositions suivantes de la Partie III de la Charte:

Article 8:
- paragraphe 1 alinéas a(i), b(i), c(i), d(i), e(iii), f(i), g, h, i.
- paragraphe 2.

Article 9:
- paragraphe 1, alinéas a(i), a(ii), a(iii), a(iv), b(i), b(ii), b(iii), c(i), c(ii), c(iii), d.
- paragraphe 2, alinéa a.
- paragraphe 3.

Article 10:
- paragraphe 1, alinéas a(i), b, c.
- paragraphe 2, alinéas a, b c, d, e, f, g.
- paragraphe 3, alinéas a, b.
- paragraphe 4, alinéas a, b, c.
- paragraphe 5.

Article 11:
- paragraphe 1, alinéas a(i), b(i), c(i), d, e(i), f(ii), g.
- paragraphe 2.
- paragraphe 3.

Article 12:
- paragraphe 1, alinéas a, b, c, d, e, f, g, h.
- paragraphe 2.
- paragraphe 3.

Article 13:
- paragraphe 1, alinéas a, b, c, d.
- paragraphe 2, alinéas a, b, c, d, e.

Article 14:
- alinéa a.
- alinéa b.

Aux langues citées dans le deuxième paragraphe s’appliqueront toutes les dispositions de la Partie III de la Charte qui peuvent raisonnablement s’appliquer conformément aux objectifs et principes établis à l’article 7.
Période d'effet : 1/8/2001 -                              
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2, 3, 7

 

    Finlande :


Déclaration consignée dans l'instrument d'acceptation, déposé le 9 novembre 1994 - Or. angl.

La Finlande déclare, conformément à l'article 2, paragraphe 2, et à l'article 3, paragraphe 1, que les dispositions suivantes de la Partie III de la Charte s'appliqueront à la langue Sami, qui est une langue régionale ou minoritaire en Finlande :

Dans l'article 8 :
Paragraphe 1, alinéas a (i), b (i), c (i), d (ii), e (ii), f (ii), g, h, i
Paragraphe 2

Dans l'article 9 :
Paragraphe 1, alinéas a (ii), a (iii), a (iv), b (ii), b (iii), c (ii), c(iii), d
Paragraphe 2, alinéa a
Paragraphe 3

Dans l'article 10 :
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b, c
Paragraphe 2, alinéas a, b, c, d, e, f, g
Paragraphe 3, alinéa b
Paragraphe 4, alinéas a, b
Paragraphe 5

Dans l'article 11 :
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b (i), c (ii), d, e (i), f (ii)
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Dans l'article 12 :
Paragraphe 1, alinéas a, b, c, d, e, f, g, h
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Dans l'article 13 :
Paragraphe 1, alinéas a, c, d
Paragraphe 2, alinéas b, c

Dans l'article 14 :
Paragraphe a
Paragraphe b.
Période d'effet : 1/3/1998 -                                                                                                         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 3, 8, 9


Déclaration consignée dans l'instrument d'acceptation, déposé le 9 novembre 1994 - Or. angl.

La Finlande déclare, conformément à l'article 2, paragraphe 2, et à l'article 3, paragraphe 1, que les dispositions suivantes de la Partie III de la Charte s'appliqueront à la langue suédoise, qui est la langue officielle la moins couramment utilisée en Finlande :

Dans l'article 8 :
Paragraphe 1, alinéas a (i), b (i), c (i), d (i), e (i), f (i), g, h, i
Paragraphe 2

Dans l'article 9 :
Paragraphe 1, alinéas a (i), a (ii), a (iii), a (iv), b (i), b (ii), b (iii), c (i), c (ii), c(iii), d
Paragraphe 2, alinéa a
Paragraphe 3

Dans l'article 10 :
Paragraphe 1, alinéas a (i), b, c
Paragraphe 2, alinéas a, b, c, d, e, f, g
Paragraphe 3, alinéa a
Paragraphe 4, alinéas a, b
Paragraphe 5

Dans l'article 11 :
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b (i), c (ii), d, e (i), f (ii)
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Dans l'article 12 :
Paragraphe 1, alinéas a, b, c, d, e, f, g, h
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Dans l'article 13 :
Paragraphe 1, alinéas a, c, d
Paragraphe 2, alinéas a, b, c, d, e

Dans l'article 14 :
Paragraphe a
Paragraphe b.
Période d'effet : 1/3/1998 -                                                                                                         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 3, 8, 9


Déclaration consignée dans l'instrument d'acceptation, déposé le 9 novembre 1994 - Or. angl.

La Finlande déclare, concernant l'article 7, paragraphe 5, qu'elle s'engage à appliquer mutatis mutandis les principes énumérés aux paragraphes 1 à 4 dudit article à la langue romanes et aux autres langues dépourvues de territoire en Finlande.
Période d'effet : 1/3/1998 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 7


Déclaration consignée dans un instrument du Ministère des Affaires étrangères de la Finlande, daté du 27 novembre 2009, enregistré au Secrétariat Général le 30 novembre 2009– Or. angl.

Le Gouvernement de la Finlande a décidé de modifier comme suit la déclaration consignée dans l’instrument d’acceptation de la Charte :

« La Finlande déclare, se référant à l'article 7, paragraphe 5, qu'elle s'engage à appliquer, mutatis mutandis, les principes énumérés aux paragraphes 1 à 4 dudit article à la langue romanes, à la langue Carélienne et aux autres langues dépourvues de territoire en Finlande. »
Période d'effet : 30/11/2009 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 7

 

    France :


Déclaration consignée dans les pleins pouvoirs remis au Secrétaire Général lors de la signature de l'instrument, le 7 mai 1999 - Or. fr.

La République française envisage de formuler dans son instrument de ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires la déclaration suivante :

1. Dans la mesure où elle ne vise pas à la reconnaissance et la protection de minorités, mais à promouvoir le patrimoine linguistique européen, et que l'emploi du terme de «groupes» de locuteurs ne confère pas de droits collectifs pour les locuteurs des langues régionales ou minoritaires, le Gouvernement de la République interprète la Charte dans un sens compatible avec le Préambule de la Constitution, qui assure l'égalité de tous les citoyens devant la loi et ne connaît que le peuple français, composé de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion.

2. Le Gouvernement de la République interprète l'article 7-1, paragraphe d, et les articles 9 et 10 comme posant un principe général n'allant pas à l'encontre de l'article 2 de la Constitution selon lequel l'usage du français s'impose aux personnes morales de droit public et aux personnes de droit privé dans l'exercice d'une mission de service public, ainsi qu'aux usagers dans leurs relations avec les administrations et services publics.

3. Le Gouvernement de la République interprète l'article 7-1, paragraphe f, et l'article 8 en ce sens qu'ils préservent le caractère facultatif de l'enseignement et de l'étude des langues régionales ou minoritaires, ainsi que de l'histoire et de la culture dont elles sont l'expression, et que cet enseignement n'a pas pour objet de soustraire les élèves scolarisés dans les établissements du territoire aux droits et obligations applicables à l'ensemble des usagers des établissements qui assurent le service public de l'enseignement ou sont associés à celui-ci.

4. Le Gouvernement de la République interprète l'article 9-3 comme ne s'opposant pas à ce que seule la version officielle en langue française, qui fait juridiquement foi, des textes législatifs qui sont rendus accessibles dans les langues régionales ou minoritaires puisse être utilisée par les personnes morales de droit public et les personnes privées dans l'exercice d'une mission de service public, ainsi que par les usagers dans leurs relations avec les administrations et services publics.                                                         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1, 10, 7, 8, 9


Déclaration consignée dans les pleins pouvoirs remis au Secrétaire Général lors de la signature de l'instrument, le 7 mai 1999 - Or. fr.

La République française indiquera dans son instrument de ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, conformément à son article 3-1, les langues régionales auxquelles s'appliqueront les mesures qui seront choisies en application de l'article 2-2. La République française envisage, conformément à l'article 2-2, de s'engager à appliquer certains ou tous les paragraphes ou alinéas suivants de la partie III de la Charte:

article 8
alinéas 1 a (iii), 1 b (iv), 1 c (iv), 1 d (iv), 1 e (i), 1 e (ii), 1 f (ii), 1 g, 1 h, 1 i
paragraphe 2

article 9
paragraphe 3

article 10
alinéas 2 c, 2 d, 2 g

article 11
alinéas 1 a (iii), 1 b (ii), 1 c (ii), 1 d, 1 e (ii), 1 f (ii), 1 g
paragraphe 2
paragraphe 3

article 12
alinéas 1 a, 1 b, 1 c, 1 d, 1 e, 1 g
paragraphe 2
paragraphe 3

article 13
alinéas 1 b, 1 c, 1 d
alinéas 2 b, 2 e

article 14
paragraphe a
paragraphe b                                                                                                      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 3, 8, 9

 

    Hongrie :


Déclarations consignées dans l'instrument de ratification, déposé le 26 avril 1995 - Or. angl. et complétées par une Note Verbale (1) du Ministère des Affaires étrangères de Hongrie, en date du 12 mars 1999, enregistrée au Secrétariat Général le 16 mars 1999 - Or. angl.

Conformément à l'article 2, paragraphe 2, et à l'article 3, la Hongrie déclare que les dispositions suivantes de la Partie III de la Charte s'appliqueront aux langues croate, allemande, roumaine, serbe, slovaque et slovène :

Dans l'article 8 :
Paragraphe 1, alinéas a (iv), b (iv), c (iv), d (iv), e (iii), f (iii), g, h, i
Paragraphe 2

Dans l'article 9 :
Paragraphe 1, alinéas a (ii), a (iii), a (iv), b (ii), b (iii), c (ii), c (iii)
Paragraphe 2, alinéas a, b, c

Dans l'article 10 :
Paragraphe 1, alinéas a (v), c
Paragraphe 2, alinéas b, e, f, g
Paragraphe 3, alinéa c
Paragraphe 4, alinéas a, c
Paragraphe 5

Dans l'article 11 :
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b (ii), c (ii), e (i), f (i), g
Paragraphe 3

Dans l'article 12 :
Paragraphe 1, alinéas a, b, c, f, g
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Dans l'article 13 :
Paragraphe 1, alinéa a

Dans l'article 14 :
Paragraphe a
Paragraphe b.

[(1) Note du Secrétariat :

La Note Verbale se lisait ainsi:

"Le Ministère des Affaires Etrangères de la République de Hongrie présente ses compliments au Secrétariat Général du Conseil de l'Europe et a l'honneur d'attirer son attention sur une faute technique que comporte l'instrument de ratification déposé par la République de Hongrie, à savoir que l'énumération des langues concernant lesquelles la Hongrie prend des engagements en vertu de la partie III de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, n'inclut pas la langue serbe.

En effet, la République de Hongrie, par la décision du Parlement no. 35/1995. (IV.7), dont la traduction officielle française est annexée à la présente Note Verbale, a ratifié la partie III de la Charte en acceptant aussi la langue serbe et avec les mêmes options que celles énumérées dans l'instrument de ratification du 19 avril 1995. Ainsi, l'entrée en vigueur des obligations de la Hongrie vis-à-vis de la langue serbe correspond évidemment à la date de l'entrée en vigueur de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires à l'égard de la Hongrie.

Décision du Parlement no 35/1995 (IV.7)
Sur la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires
et sur les engagements pris par la République de Hongrie
conformément à l'Article 2, point 2, de celle-ci


Le Parlement, sur proposition du Gouvernement:

1. Ratifie la Charte européenne des langues régionales et minoritaires, élaborée le 5 novembre 1992, dont le texte figure dans l'Annexe No. 1.

2. Consent que les engagements pris conformément à l'Article 2, point 2, de la Charte figurant dans l'Annexe No. 2 s'étendent aux langues croate, allemande, roumaine, serbe, slovaque, slovène.

3. Invite le Président de la République à délivrer l'instrument de la ratification.

4. Invite le Ministre des Affaires étrangères à déposer l'instrument de ratification et l'inventaire des engagements pris."]
Période d'effet : 1/3/1998 -                                                                                                         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 3, 8, 9


Déclaration consignée dans une Note verbale de la Représentation Permanente de Hongrie, en date du 24 juin 2008, completée par une Note verbale de la Représentation Permanente de Hongrie , datée du 17 juillet 2008, enregistrée au Secrétariat Général le 22 juillet 2008– Or. angl.

Le Gouvernement de la République de Hongrie, sur autorisation du Parlement et conformément à l'article 2, paragraphe 2, de la Charte, s'engage à appliquer les dispositions suivantes à la langue Romani :

Article 8
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b (iv), c (iv), d (iv), e (iii), f (iii), g, h, i
Paragraphe 2

Article 9
Paragraphe 1, alinéas a (ii) (iii) (iv), b (ii) (iii), c (ii) (iii)
Paragraphe 2, alinéa c

Article 10
Paragraphe 1, alinéas a (iv), b, c
Paragraphe 2, alinéas b, e, f, g
Paragraphe 3, alinéa c
Paragraphe 4, alinéas a, c

Article 11
Paragraphe 1, alinéas a (ii), b (ii), c (ii), d, e (ii), f (ii), g
Paragraphe 3

Article 12
Paragraphe 1, alinéas a, b, c, d, f, g
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Article 13
Paragraphe 1, alinéas a, c
Paragraphe 2, alinéa c

Article 14
Paragraphe a
Paragraphe b.

L’application de la Charte à l’égard de cette langue a pris effet le 28 juin 2008.
Période d'effet : 28/6/2008 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2


Déclaration consignée dans une Note verbale de la Représentation Permanente de Hongrie, en date du 24 juin 2008, completée par une Note verbale de la Représentation Permanente de Hongrie , datée du 17 juillet 2008, enregistrée au Secrétariat Général le 22 juillet 2008 – Or. angl.

Le Gouvernement de la République de Hongrie, sur autorisation du Parlement et conformément à l'article 2, paragraphe 2, de la Charte, s'engage à appliquer les dispositions suivantes à la langue Beás :

Article 8
Paragraphe 1, alinéas a (iv), b (iv), c (iv), d (iv), e (iii), f (iii), g, h, i
Paragraphe 2

Article 9
Paragraphe 1, alinéas a (ii) (iii) (iv), b (ii) (iii), c (ii) (iii)
Paragraphe 2, alinéa c

Article 10
Paragraphe 1, alinéas a (v), c
Paragraphe 2, alinéas b, e, f, g
Paragraphe 3, alinéa c
Paragraphe 4, alinéas a, c

Article 11
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b (ii), c (ii), e (ii), f (i), g
Paragraphe 3

Article 12
Paragraphe 1, alinéas a, b, c, d, f, g
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Article 13
Paragraphe 1, alinéa a
Paragraphe 2, alinéa c

Article 14
Paragraphe a
Paragraphe b.

L’application de la Charte à l’égard de cette langue a pris effet le 28 juin 2008.
Période d'effet : 28/6/2008 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2

 

    Liechtenstein :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 18 novembre 1997 - Or. fr.

La Principauté de Liechtenstein déclare conformément à l'article 2, paragraphe 2, et conformément à l'article 3, paragraphe 1, de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires du 5 novembre 1992, qu'il n'y a pas de langues régionales ou minoritaires au sens de la Charte sur le territoire de la Principauté de Liechtentein au moment de la ratification.
Période d'effet : 1/3/1998 -                  
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2, 3

 

    Monténégro :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé par l'union d'état de Serbie-Monténégro, le 15 février 2006 - Or. angl. - et mise à jour par une lettre du Ministère des Affaires étrangères du Monténégro, en date du 13 octobre 2006, enregistrée au Secrétariat Général le 19 octobre 2006 - Or. angl.

Conformément à l'article 2, paragraphe 2, de la Charte, le Monténégro a accepté que les dispositions suivantes s'appliquent en République du Monténégro, pour les langues albanaise et rom :

Article 8, paragraphe 1 a (iii), a (iv), b (ii), b (iv), c (iii), c (iv), d (iv), e (ii), f (iii), g, h;
Article 9, paragraphe 1 a (ii), a (iii), a (iv), b (ii), b (iii), c (ii), c (iii), d, paragraphe 2 a, b, c, paragraphe 3;
Article 10, paragraphe 1 a (iii), a (iv), a (v), c, paragraphe 2 b, d, g, paragraphe 3 a, paragraphe 4 a, c, paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 a (iii), b (ii), c (ii), d, e (i), f (ii), paragraphe 2, paragraphe 3;
Article 12, paragraphe 1 a, b, c, f, paragraphe 2;
Article 13, paragraphe 1 c.

[Note du Secrétariat: Le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe a décidé lors de sa 967e réunion que la République du Monténégro sera considérée comme Partie à ce traité avec effet à partir du 6 juin 2006.]
Période d'effet : 6/6/2006 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1


Réserve consignée dans l'instrument de ratification déposé la l'union d'etat de Serbie-Monténégro, le 15 février 2006 - Or. angl.

S'agissant de l'article 1.b de la Charte, la Serbie-Monténégro déclare que les termes «territoire dans lequel une langue régionale ou minoritaire est pratiquée» se réfèrent aux régions dans lesquelles l'usage des langues régionales et minoritaires est officiel en accord avec la législation nationale.

[Note du Secrétariat: Le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe a décidé lors de sa 967e réunion que la République du Monténégro sera considérée comme Partie à ce traité avec effet à partir du 6 juin 2006.]
Période d'effet : 6/6/2006 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2

 

    Norvège :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification, déposé le 10 novembre 1993 - Or. angl.

Nous nous engageons à appliquer les dispositions contenues dans les Parties I, II, IV et V de la Charte et de même, conformément à l'article 2, paragraphe 2, les dispositions contenues dans les articles, paragraphes et alinéas suivants de la Partie III de la Charte:

Dans l'article 8 :
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b (iv), c (iv), d (iv), e (ii), f (ii), g, h, i
Paragraphe 2

Dans l'article 9 :
Paragraphe 1, alinéas a (i-iv), b (i-iii), d
Paragraphe 2, alinéa a
Paragraphe 3

Dans l'article 10 :
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b, c
Paragraphe 2, alinéas a, b, c, d, e, f, g
Paragraphe 3, alinéa b
Paragraphe 4, alinéa a
Paragraphe 5

Dans l'article 11 :
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b (i), c (ii), e (i), f (ii), g
Paragraphe 2

Dans l'article 12 :
Paragraphe 1, alinéas a, d, e, f, g, h
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Dans l'article 13 :
Paragraphe 2, alinéas c, e

Dans l'article 14 :
Alinéa b

Les paragraphes et alinéas mentionnés ci-dessus seront appliqués, conformément à l'article 3, paragraphe 1, à la langue Sami.
Période d'effet : 1/3/1998 -                                                                                                      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 3, 8, 9

 

    Pays-Bas :


Déclaration consignée dans l'instrument d'acceptation déposé le 2 mai 1996 - Or. angl.

Le Royaume des Pays-Bas accepte ladite Charte pour le Royaume en Europe.
Période d'effet : 1/3/1998 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : -


Déclarations consignées dans une Note Verbale remise par le Représentant Permanent lors du dépôt de l'instrument d'acceptation, le 2 mai 1996 - Or. angl.

Le Royaume des Pays-Bas déclare, conformément aux article 2, paragraphe 2, et article 3, paragraphe 1, de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, qu'il appliquera à la langue frisonne dans la province de Friese les dispositions suivantes de la Partie III de la Charte:

Dans l'article 8:
Paragraphe 1, alinéas a (ii), b (ii), c (iii), e (ii), f (i), g, h, i.
Paragraphe 2.

Dans l'article 9:
Paragraphe 1, alinéas a (ii), a (iii), b (iii), c (ii), c (iii).
Paragraphe 2, alinéa b.

Dans l'article 10:
Paragraphe 1, alinéas a (v), c.
Paragraphe 2, alinéas a, b, c, d, e, f, g.
Paragraphe 4, alinéas a, c.
Paragraphe 5.

Dans l'article 11:
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b (ii), c (ii), f (ii).
Paragraphe 2.

Dans l'article 12:
Paragraphe 1, alinéas a, b, d, e, f, g, h.
Paragraphe 2.
Paragraphe 3.

Dans l'article 13:
Paragraphe 1, alinéas a, c, d.
Paragraphe 2, alinéas b, c.

Dans l'article 14:
Paragraphe a.
Paragraphe b.

Le Royaume des Pays-Bas déclare en outre que les principes énumérés en Partie II de la Charte s'appliqueront aux langues basses-saxonnes utilisées aux Pays-Bas, et, conformément à l'article 7, paragraphe 5, aux langues yiddish et romanes.
Période d'effet : 1/3/1998 -                                                                                                                     
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 3, 7, 8, 9


Déclaration consignée dans une Note Verbale de la Représentation Permanente des Pays-Bas, en date du 18 mars 1997, enregistrée au Secrétariat Général le 19 mars 1997 - Or. angl.

Le Royaume des Pays-Bas déclare, conformément à l'article 2, paragraphe 1, de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires du 5 novembre 1992, que les principes énumérés en Partie II de la Charte seront appliqués à la langue du Limbourg utilisée aux Pays-Bas.
Période d'effet : 1/3/1998 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2

 

    Pologne :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 12 février 2009 - Or. angl.

La République de Pologne déclare qu'elle appliquera la Charte conformément à la Loi relative aux minorités nationales et ethniques et à la langue régionale, en date du 6 Janvier 2005.
Période d'effet : 1/6/2009 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 12 février 2009 - Or. angl.

La République de Pologne déclare, conformément à l'article 3, paragraphe 1, de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires que, au sens de la Charte, les langues des minorités en République de Pologne sont les suivantes : le biélorusse, le tchèque, l’hébreu, le yiddish, le karaïm, le kachoube, le lituanien, le lemk, l'allemand, l'arménien, le romani, le russe, le slovaque, le tatar et l’ukrainien.

La langue régionale est la langue kachoube. Les langues des minorités nationales sont le biélorusse, le tchèque, l’hébreu, le yiddish, le lituanien, l’allemand, l’arménien, le russe, le slovaque et l’ukrainien. Les langues des minorités ethniques sont le karaïm, le lemk, le romani et le tatar. Les langues non territoriales sont l'hébreu, le yiddish, le karaïm, l'arménien et le romani.
Période d'effet : 1/6/2009 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 3


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 12 février 2009 - Or. angl.

La République de Pologne déclare, conformément à l'article 2, paragraphe 2 de la Charte, que les dispositions suivantes de la Partie III de la Charte seront appliquées pour les langues énumérées ci-dessus :

Article 8
paragraphe 1 a (i), b (i), c (i), d (iii), e (ii), g, h, i,
paragraphe 2;

Article 9
paragraphe 2 a;

Article 10
paragraphe 2 b, g,
paragraphe 5;

Article 11
paragraphe 1 a (ii), (iii), b (ii), c (ii), d, e (i), f (ii), g,
paragraphe 2,
paragraphe 3;

Article 12
paragraphe 1 a, b, c, d, e, f, g,
paragraphe 2,
paragraphe 3;

Article 13
paragraphe 1 b, c, d,
paragraphe 2 b;

Article 14
alinéas a, b.
Période d'effet : 1/6/2009 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2

 

    République tchèque :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 15 novembre 2006 - Or. angl.

La République tchèque déclare par la présente qu'elle appliquera les dispositions de la Charte en conformité avec son ordre constitutionnel et les traités internationaux pertinents par lesquelles elle est liée.

Bien qu'il n'existe pas de règle juridique générale en République tchèque quant à la langue officielle du pays, aux fins de la Charte, sont considérées comme langues minoritaires les langues réunissant les conditions de l'article 1.a. Conformément à la Charte, la République tchèque déclare par conséquent qu'elle considère les langues slovaque, polonaise, allemande et rom comme des langues minoritaires parlées sur son territoire et à l'égard desquelles elle appliquera les dispositions de la partie II de la Charte.
Période d'effet : 1/3/2007 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 15 novembre 2006 - Or. angl.

La République tchèque déclare que, en application des articles 2, paragraphe 2, et 3, paragraphe 1, de la Charte, elle appliquera les dispositions suivantes de la partie III de la Charte à ces langues :

La langue polonaise dans la région de Moravie-Silésie, sur le territoire des districts de Frydek-Místek et Karviná:

Article 8, paragraphe 1 a (i), a (ii), b (i), b (ii), c (i), c (ii), d (ii), e (iii), f (iii), g, h, i, paragraphe 2;
Article 9, paragraphe 1 a (ii), a (iii), a (iv), b (ii), b (iii), c (ii), c (iii), d, paragraphe 2 a;
Article 10, paragraphe 1 a (iv), paragraph 2 b, e, f, g, paragraphe 4 a, paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 a (iii), b (ii), c (ii), d, e (i), paragraphe 2;
Article 12, paragraphe 1 a, f, g, paragraphe 2, paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 c, paragraphe 2 e;
Article 14 a, b.

La langue slovaque sur tout le territoire de la République tchèque :

Article 8, paragraphe 1 a (iv), b (iv), e (iii), g, i, paragraphe 2;
Article 9, paragraphe 1 a (ii), a (iii), a (iv), b (ii), b (iii), c (ii), c (iii), d, paragraphe 2 a;
Article 10, paragraphe 1 a (iv), a (v), paragraphe 2 b, e, f, paragraphe 3 c, paragraphe 4 a, paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 a (iii), b (ii), d, e (i), paragraphe 2;
Article 12, paragraphe 1 a, f, g, paragraphe 2, paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 c, paragraphe 2 e;
Article 14 a, b.
Période d'effet : 1/3/2007 -                  
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2, 3

 

    Roumanie :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 29 janvier 2008 – Or. angl.

La Roumanie déclare que:

1. Les dispositions de la Charte s'appliquent aux langues minoritaires suivantes, utilisées sur le territoire de la Roumanie:

a) langue albanaise;
b) langue arménienne;
c) langue bulgare;
d) langue tchèque;
e) langue croate;
f) langue allemande;
g) langue grecque;
h) langue italienne;
i) langue yiddish;
j) langue macédonienne;
k) langue hongroise;
l) langue polonaise;
m) langue romani;
n) langue russe;
o) langue ruthénienne;
p) langue serbe;
q) langue slovaque;
r) langue tatare;
s) langue turque;
s) langue ukrainienne.

2. Aux fins de la législation roumaine, les langues régionales ou minoritaires se réfèrent aux langues des minorités nationales.
Période d'effet : 1/5/2008 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 29 janvier 2008 – Or. angl.

La Roumanie déclare que, conformément à l'article 2, paragraphe 1, de la Charte, les dispositions de la Partie II de la Charte s'appliquent aux langues régionales ou minoritaires suivantes :

a) langue albanaise;
b) langue arménienne;
c) langue grecque;
d) langue italienne;
e) langue yiddish;
f) langue macédonienne;
g) langue polonaise;
h) langue romani;
i) langue ruthénienne;
j) langue tatare.
Période d'effet : 1/5/2008 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 3


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 29 janvier 2008 – Or. angl.

La Roumanie déclare que, conformément à l'article 2, paragraphe 2, et à l'article 3, paragraphe 1, de la Charte, les dispositions suivantes inclues dans la Partie III de la Charte s'appliquent aux langues des minorités nationales suivantes :

a) Langue bulgare:
. Article 8 – Education:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), b(ii), c(iii), d(iv), e(ii), g, h, i;
- paragraphe 2;

. Article 9 – Justice:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), b(ii), b(iii), c(ii), c(iii), d;
- paragraphe 2, alinéa a;
- paragraphe 3;

. Article 10 – Autorités administratives et services publics:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), a(iv), a(v);
- paragraphe 2, alinéas b, c, d, e, f, g;
- paragraphe 3, alinéas a, b, c;
- paragraphe 4, alinéas b, c;
- paragraphe 5;

. Article 11 – Médias:
- paragraphe 1, alinéas a(iii), b(ii), c(ii), d, e(i), g;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 12 – Activités et équipements culturels:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 13 – Vie économique et sociale:
- paragraphe 1, alinéas a, b;

. Article 14 – Echanges transfrontaliers:
- paragraphe a;
- paragraphe b;

b) Langue tchèque:
. Article 8 – Education:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), b(ii), c(iii), d(iv), g, i;
- paragraphe 2;

. Article 9 – Justice:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), b(ii), b(iii), c(ii), c(iii), d;
- paragraphe 2, alinéa a;
- paragraphe 3;

. Article 10 – Autorités administratives et services publics:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), a(iv), a(v);
- paragraphe 2, alinéas b, c, d, e, f, g;
- paragraphe 3, alinéas a, b, c;
- paragraphe 4, alinéas b, c;
- paragraphe 5;

. Article 11 – Médias:
- paragraphe 1, alinéas a(iii), b(ii), c(ii), d, e(i), g;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 12 – Activités et équipements culturels:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 13 – Vie économique et sociale:
- paragraphe 1, alinéas a, b;

. Article 14 – Echanges transfrontaliers:
- paragraphe a;
- paragraphe b;

c) Langue croate:
. Article 8 – Education:
- paragraphe 1, alinéas a(i), b(i), c(ii), e(iii), g, h, i;
- paragraphe 2;

. Article 9 – Justice:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), b(ii), b(iii), c(ii), c(iii), d;
- paragraphe 2, alinéa a;
- paragraphe 3;

. Article 10 – Autorités administratives et services publics:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), a(iv), a(v);
- paragraphe 2, alinéas b, d, f, g;
- paragraphe 3, alinéas a, b;
- paragraphe 4, alinéas b, c;
- paragraphe 5;

. Article 11 – Médias:
- paragraphe 1, alinéas a(iii), c(ii), d, e(i), g;
- paragraphe 2;

. Article 12 – Activités et équipements culturels:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 13 – Vie économique et sociale:
- paragraphe 1, alinéas a, b;

. Article 14 – Echanges transfrontaliers:
- paragraphe a;
- paragraphe b;

d) Langue allemande:
. Article 8 – Education:
- paragraphe 1, alinéas a(i), b(i), c(i), d(i), e(i), f(iii), g, h, i;
- paragraphe 2;

. Article 9 – Justice:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), b(ii), b(iii), c(ii), c(iii), d;
- paragraphe 2, alinéa a;
- paragraphe 3;

. Article 10 – Autorités administratives et services publics:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), a(iv), a(v), b, c;
- paragraphe 2, alinéas b, c, d, e, f, g;
- paragraphe 3, alinéas a, b, c;
- paragraphe 4, alinéas b, c;
- paragraphe 5;

. Article 11 – Médias:
- paragraphe 1, alinéas a(iii), b(ii), d, e(i), f(i), g;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 12 – Activités et équipements culturels:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 13 – Vie économique et sociale:
- paragraphe 1, alinéas a, b, c;
- paragraphe 2, alinéas c, d, e;

. Article 14 – Echanges transfrontaliers:
- paragraphe a;
- paragraphe b;

e) Langue hongroise:
. Article 8 – Education:
- paragraphe 1, alinéas a(i), b(i), c(i), d(i), e(i), f(i), g, h, i;
- paragraphe 2;

. Article 9 – Justice:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), b(ii), b(iii), c(ii), c(iii), d;
- paragraphe 2, alinéa a;
- paragraphe 3;

. Article 10 – Autorités administratives et services publics:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), a(iv), a(v), b, c;
- paragraphe 2, alinéas b, c, d, e, f, g;
- paragraphe 3;
- paragraphe 4, alinéas b, c;
- paragraphe 5;

. Article 11 – Médias:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), b(i), c(i), d, e(i), f(i), g;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 12 – Activités et équipements culturels:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 13 – Vie économique et sociale:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2, alinéas c, d, e;

. Article 14 – Echanges transfrontaliers:
- paragraphe a;
- paragraphe b;

f) Langue russe:
. Article 8 – Education:
- paragraphe 1, alinéas a(iii), b(iii), c(iii), d(iv), e(ii), f(iii), g, h, i;
- paragraphe 2;

. Article 9 – Justice:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), b(ii), b(iii), c(ii), c(iii), d;
- paragraphe 2, alinéa a;
- paragraphe 3;

. Article 10 – Autorités administratives et services publics:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), a(iv), a(v);
- paragraphe 2, alinéas b, d, f, g;
- paragraphe 3, alinéas a, b;
- paragraphe 4, alinéas b, c;
- paragraphe 5;

. Article 11 – Médias:
- paragraphe 1, alinéas a(iii), b(ii), c(ii), d, e(i), g;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 12 – Activités et équipements culturels:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 13 – Vie économique et sociale:
- paragraphe 1, alinéas a, b;

. Article 14 – Echanges transfrontaliers:
- paragraphe a;
- paragraphe b;

g) Langue serbe:
. Article 8 – Education:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), b(i), c(i), d(iv), e(ii), g, h, i;

. Article 9 – Justice:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), b(ii), b(iii), c(ii), c(iii), d;
- paragraphe 2, alinéa a;
- paragraphe 3;

. Article 10 – Autorités administratives et services publics:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), a(iv), a(v);
- paragraphe 2, alinéas b, d, f, g;
- paragraphe 3, alinéas a, b;
- paragraphe 4, alinéas b, c;
- paragraphe 5;

. Article 11 – Médias:
- paragraphe 1, alinéas a(iii), b(ii), c(ii), d, e(i), g;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 12 – Activités et équipements culturels:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 13 – Vie économique et sociale:
- paragraphe 1, alinéas a, b;

. Article 14 – Echanges transfrontaliers:
- paragraphe a;
- paragraphe b;

h) Langue slovaque:
. Article 8 – Education:
- paragraphe 1, alinéas a(i), b(i), c(i), d(iv), e(ii), g, h, i;
- paragraphe 2;

. Article 9 – Justice:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), b(ii), b(iii), c(ii), c(iii), d;
- paragraphe 2, alinéa a;
- paragraphe 3;

. Article 10 – Autorités administratives et services publics:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), a(iv), a(v);
- paragraphe 2, alinéas b, d, f, g;
- paragraphe 3, alinéas a, b;
- paragraphe 4, alinéas b, c;
- paragraphe 5;

. Article 11 – Médias:
- paragraphe 1, alinéas a(iii), b(ii), c(ii), d, e(i), g;
- paragraph 2;
- paragraphe 3;

. Article 12 – Activités et équipements culturels:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 13 – Vie économique et sociale:
- paragraphe 1, alinéas a, b;

. Article 14 – Echanges transfrontaliers:
- paragraphe a;
- paragraphe b;

i) Langue turque:
. Article 8 – Education:
- paragraphe 1, alinéas a(i), b(i), c(i), d(iv), e(ii), f(iii), g, h, i;
- paragraphe 2;

. Article 9 – Justice:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), b(ii), b(iii), c(ii), c(iii), d;
- paragraphe 2, alinéa a;
- paragraphe 3;

. Article 10 – Autorités administratives et services publics:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), a(iv), a(v);
- paragraphe 2, alinéas b, d, e, f, g;
- paragraphe 3;
- paragraphe 4, alinéas b, c;
- paragraphe 5;

. Article 11 – Médias:
- paragraphe 1, alinéas a(iii), b(ii), c(ii), d, e(i), g;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 12 – Activités et équipements culturels:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 13 – Vie économique et sociale:
- paragraphe 1, alinéa b;

. Article 14 – Echanges transfrontaliers:
- paragraphe a;
- paragraphe b;

j) :
. Article 8 – Education:
- paragraphe 1, alinéas a(i), b(i), c(i), d(iv), e(iii), f(iii), g, h, i;
- paragraphe 2;

. Article 9 – Justice:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), b(ii), b(iii), c(ii), c(iii), d;
- paragraphe 2, alinéa a;
- paragraphe 3;

. Article 10 – Autorités administratives et services publics:
- paragraphe 1, alinéas a(ii), a(iii), a(iv), a(v);
- paragraphe 2, alinéas b, d, e, f, g;
- paragraphe 3, alinéas a, b, c;
- paragraphe 4, alinéas b, c;
- paragraphe 5;

. Article 11 – Médias:
- paragraphe 1, alinéas a(iii), b(ii), c(ii), d, e(i), g;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 12 – Activités et équipements culturels:
- paragraphe 1;
- paragraphe 2;
- paragraphe 3;

. Article 13 – Vie sociale et économique:
- paragraphe 1, alinéa b;

. Article 14 – Echanges transfrontaliers:
- paragraphe a;
- paragraphe b.
Période d'effet : 1/5/2008 -                     
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2, 3


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 29 janvier 2008 – Or. angl.

La Roumanie déclare que l'expression "nombre jugé suffisant" contenue à l'article 8, paragraphe 1, alinéa a(iii), de la Charte, signifie le nombre minimum d'élèves nécessaire pour constituer une classe ou un groupe, selon les dispositions de l'article 158 de la Loi n° 84 de 1995 sur l'Education, publiée à nouveau avec les compléments et modifications ultérieurs.
Période d'effet : 1/5/2008 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 8


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 29 janvier 2008 – Or. angl.

La Roumanie déclare que l'expression "territoire dans lequel une langue régionale ou minoritaire est pratiquée" contenue à l'article 1, paragraphe b, de la Charte, signifie les aires territoriales administratives dans lesquelles une langue régionale ou minoritaire est utilisée par au moins 20% de la population de ces aires territoriales administratives.
Période d'effet : 1/5/2008 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 29 janvier 2008 – Or. angl.

La Roumanie déclare que les dispositions de l'article 9 de la Charte s'appliquent selon les stipulations de l'article 128 de la Constitution roumaine, publiée à nouveau, ainsi que celles de l'article 14 de la Loi n° 304 de 2004 sur l'organisation judiciaire, publiée à nouveau avec les compléments et modifications ultérieurs.
Période d'effet : 1/5/2008 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 9


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 29 janvier 2008 – Or. angl.

La Roumanie déclare que les dispositions de l'article 10 de la Charte s'appliquent selon les stipulations de la Constitution roumaine, publiée à nouveau, et de la Loi n° 215 de 2001 sur l'administration publique locale, publiée à nouveau, ainsi que celles de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales, adoptée à Strasbourg, le 1er février 1995, et ratifiée par la Roumanie par la Loi n° 33 de 1995.
Période d'effet : 1/5/2008 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 29 janvier 2008 – Or. angl.

La Roumanie déclare que les dispositions de l'article 11, paragraphe 1, alinéa f(i), de la Charte, s'appliquent selon les dispositions de la Loi n° 41 de 1994 sur l'organisation et le fonctionnement de la Compagnie Radiophonique Roumaine et de la Compagnie Télévisuelle Roumaine.
Période d'effet : 1/5/2008 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 11

 

    Royaume-Uni :


Déclaration consignée dans une Note Verbale du Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni, remise lors du dépôt de l'instrument de ratification le 27 mars 2001- Or. angl.

Le Royaume-Uni déclare que la Charte s'applique à la Grande-Bretagne et à l'Irlande du Nord.
Période d'effet : 1/7/2001 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1


Déclaration consignée dans une Note Verbale du Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni, remise lors du dépôt de l'instrument de ratification le 27 mars 2001- Or. angl.

a) Le Royaume-Uni déclare, conformément à l’article 2, paragraphe 2 et à l’article 3, paragraphe 1, de la Charte qu’il appliquera les dispositions suivantes aux fins de la Partie III de la Charte au gallois, au gaélique d’écosse et à l’irlandais.

Gallois – 52 paragraphes
Article 8: Enseignement
Paragraphes 1a (i) 1b (i) 1c (i) 1d(iv) 1e (iii) 1f (ii) 1g 1h 1i
Total: 9

Article 9: Justice
Paragraphes 1a (ii) 1a (iii) 1b (ii) 1b (iii) 1c (ii) 1c (iii) 1d 2b
Total: 8

Article 10: Autorités administratives et services publics
Paragraphes 1a (i) 1b 1c 2a 2b 2c 2d 2e 2f 2g 3a 4a 4b 5
Total: 14

Article 11: Médias
Paragraphes 1a (i) 1d 1e (i) 1f (ii) 2 3
Total: 6

Article 12: Activités et équipements culturels
Paragraphes 1a 1b 1c 1d 1e 1f 1g 1h 2 3
Total: 10

Article 13: Vie économique et sociale
Paragraphes 1a 1c 2b 2c 2e
Total: 5

Gaélique d’écosse – 39 paragraphes
Article 8: Enseignement
Paragraphes 1a (i) 1b (i) 1c (i) 1d(iv) 1e (iii) 1f (iii) 1g 1h 1i 2
Total: 10

Article 9: Justice
Paragraphe 1b (iii)
Total: 1

Article 10: Autorités administratives et services publics
Paragraphes 1c 2a 2b 2d 2e 2f 2g 5
Total: 8

Article 11: Médias
Paragraphes 1a (ii) 1b (ii) 1c (ii) 1d 1e (ii) 1f (ii) 1g 2
Total: 8

Article 12: Activités et équipements culturels
Paragraphes 1a 1d 1e 1f 1g 1h 2 3
Total: 8

Article 13: Vie économique et sociale
Paragraphes 1a 1c
Total: 2

Article 14: Echanges transfrontaliers
Paragraphes a b
Total: 2

Irlandais – 30 paragraphes concernant des matières pour lesquelles l’administration décentralisée en Irlande du Nord est responsable
Article 8: Enseignement
Paragraphes 1a (iii) 1b (iv) 1c (iv) 1d(iv) 1e (iii) 1f (ii) 1g 1h
Total: 8

Article 9: Justice
Paragraphe 3
Total: 1

Article 10: Autorités administratives et services publics
Paragraphes 1a (iv) 1c 2b 2e 2f 2g 3c 4a 5
Total: 9

Article 11: Médias
Paragraphes 1d 1e (i) 1f (ii) 1g
Total: 4

Article 12: Activités et équipements culturels
Paragraphes 1a 1d 1e 1f 1h 2 3
Total: 7

Article 13: Vie économique et sociale
Paragraphe 1d
Total: 1

Irlandais – 6 paragraphes concernant des matières pour lesquelles le gouvernement du Royaume-Uni en Irlande du Nord est responsable
Article 8: Enseignement
Paragraphe 2
Total: 1

Article 11: Médias
Paragraphes 1a (iii) 1b (ii) 2
Total: 3

Article 14: Echanges transfrontaliers
Paragraphes a b
Total: 2

(Total global de 36 paragraphes)

b) Le Royaume-Uni déclare, conformément à l’article 2, paragraph 1, de la Charte qu’il reconnaît que l’écossais et l’écossais d’Ulster répondent à la définition de la Charte d’une langue régionale ou minoritaire aux fins de la Partie II de la Charte.
Période d'effet : 1/7/2001 -                     
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2, 3


Déclaration consignée dans une lettre du Représentant Permanent du Royaume-Uni, en date du 11 mars 2003, enregistrée au Secrétariat Général le 18 mars 2003 - Or. angl.

Le Royaume-Uni déclare, conformément à l’article 2, paragraphe 1, de la Charte qu’il reconnaît que le cornique satisfait à la définition d’une langue régionale ou minoritaire aux fins de la Partie II de la Charte.
Période d'effet : 18/3/2003 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2


Déclaration consignée dans une lettre du Représentant Permanent du Royaume-Uni, en date du 22 avril 2003 et enregistrée au Secrétariat Général le 23 avril 2003 - Or. angl.

Le Gouvernement du Royaume-Uni déclare que la Charte s’applique à l’Ile de Man, territoire dont le Gouvernement du Royaume-Uni assure les relations internationales.
Période d'effet : 23/4/2003 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1


Déclaration consignée dans une lettre du Représentant Permanent du Royaume-Uni, en date du 22 avril 2003 et enregistrée au Secrétariat Général le 23 avril 2003 - Or. angl.

En conséquence de l’extension de la Charte à l’Ile de Man, le gaélique de l’Ile de Man est une « langue régionale ou minoritaire » aux fins de la Charte et la Partie II de la Charte s’applique donc désormais au gaélique de l’Ile de Man.
Période d'effet : 23/4/2003 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2

 

    Serbie :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 15 février 2006 - Or. angl. - et actualisée par une lettre de la Représentante Permanente de la Serbie, datée du 20 juillet 2006, enregistrée au Secrétariat Général le 20 juillet 2006 - Or. angl.

Conformément à l'article 2, paragraphe 2, de la Charte, la Serbie-Monténégro a accepté que les dispositions suivantes s'appliquent :

- en République de Serbie, pour les langues albanaise, bosniaque, bulgare, hongroise, rom, roumaine, ruthène, slovaque, ukrainienne et croate :

Article 8, paragraphe 1 a (iii), a (iv), b (iv), c (iv), d (iv), e (ii), f (iii), g;
Article 9, paragraphe 1 a (ii), a (iii), b (ii), c (ii), d, paragraphe 2 a, b, c, paragraphe 3;
Article 10, paragraphe 1 a (iv), a (v), c, paragraphe 2 b, c, d, g, paragraphe 3 c, paragraphe 4 c, paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 a (iii), b (ii), c (ii), d, e (i), f (ii), paragraphe 2, paragraphe 3;
Article 12, paragraphe 1 a, b, c, f, paragraphe 2;
Article 13, paragraphe 1 c;
Article 14 a, b.
Période d'effet : 1/6/2006 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 15 février 2006 - Or. angl.

S'agissant de l'article 1.b de la Charte, la Serbie-Monténégro déclare que les termes «territoire dans lequel une langue régionale ou minoritaire est pratiquée» se réfèrent aux régions dans lesquelles l'usage des langues régionales et minoritaires est officiel en accord avec la législation nationale.
Période d'effet : 1/6/2006 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2

 

    Slovaquie :


Déclaration consignée dans les pleins pouvoirs remis au Secrétaire Général lors de la signature de l'instrument, le 20 février 2001 - Or. angl., et confirmée lors du dépôt de l'instrument de ratification, le 5 septembre 2001 - Or. angl.

La République slovaque déclare qu'elle appliquera la Charte conformément à la Constitution de la République slovaque et aux conventions internationales pertinentes assurant l'égalité de tous les citoyens devant la loi sans distinction d'origine, de race ou de nationalité, afin de promouvoir le patrimoine linguistique européen sans porter préjudice à l'usage de la langue officielle.
Période d'effet : 1/1/2002 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : -


Déclaration consignée dans les pleins pouvoirs remis au Secrétaire Général lors de la signature de l'instrument, le 20 février 2001 - Or. angl., et confirmée lors du dépôt de l'instrument de ratification, le 5 septembre 2001 - Or. angl.

Conformément à l'article 1, paragraphe b, de la Charte et à l'application de l'article 10, la République slovaque déclare que le terme "territoire dans lequel une langue régionale ou minoritaire est pratiquée" se réfère aux municipalités dans lesquelles les citoyens de la République slovaque appartenant à des minorités nationales représentent au moins 20 % de la population, conformément au Règlement n° 221/1999 Coll. du Gouvernement de la République slovaque, daté du 25 août 1999.
Période d'effet : 1/1/2002 -                     
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 1, 10


Déclaration consignée dans les pleins pouvoirs remis au Secrétaire Général lors de la signature de l'instrument, le 20 février 2001 - Or. angl., et confirmée lors du dépôt de l'instrument de ratification, le 5 septembre 2001 - Or. angl.

Conformément à l'article 3, paragraphe 1, de la Charte, la République slovaque déclare que les "langues régionales ou minoritaires" en République slovaque sont les langues suivantes : le bulgare, le croate, le tchèque, l'allemand, le hongrois, le polonais, le rom, le ruthénien et l'ukrainien. L'application des dispositions de la Charte, conformément à l'article 2, paragraphe 2, sera la suivante:

Langues bulgare, croate, tchèque, allemande, polonaise et rom:
Article 8, paragraphe 1 a iii; b iii; c iii; d iii; e ii; f ii; g; h; i;
Article 9, paragraphe 1 a ii/iii; b ii/iii; c ii/iii; d;
Article 10, paragraphe 1 a iii/iv; paragraphe 2 b; c; d; f; g; paragraphe 3 c; paragraphe 4 a; c; paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 a iii; b ii; c ii; d; e i; f ii; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 12, paragraphe 1 a; b; c; d; e; f; g; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 a; b; c; paragraphe 2 c;
Article 14, a;
Article 14 b; uniquement pour les langues tchèque, allemande et polonaise.

Langues ruthénienne et ukrainienne:
Article 8, paragraphe 1 a ii; b ii, c ii, d ii, e ii, f ii; g; h; i;
Article 9, paragraphe 1 a ii/iii; b ii/iii; c ii/iii; d; paragraphe 3;
Article 10, paragraphe 1 a iii/iv; paragraphe 2 b; c; d; f; g; paragraphe 3 c; paragraphe 4 a; c; paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 a iii; b ii; c ii; d; e i; f ii; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 12, paragraphe 1 a; b; c; d; e; f; g; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 a; b; c; paragraphe 2 c;
Article 14, a;
Article 14 b; uniquement pour la langue ukrainienne.

Langue hongroise:
Article 8, paragraphe 1 a i; b i; c i; d i; e i; f i; g; h; i;
Article 9, paragraphe 1 a ii/iii; b ii/iii; c ii/iii; d; paragraphe 2 a; paragraphe 3;
Article 10, paragraphe 1 a ii; paragraphe 2 a; b; c; d; f; g; paragraphe 3 b; c; paragraphe 4 a; c; paragraphe 5;
Article 11, paragraphe 1 a iii; b ii; c ii; d; e i; f i; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 12, paragraphe 1 a; b; c; d; e; f; g; paragraphe 2; paragraphe 3;
Article 13, paragraphe 1 a; b; c; paragraphe 2 c;
Article 14 a; b.
Période d'effet : 1/1/2002 -                     
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2, 3


Déclaration consignée dans les pleins pouvoirs remis au Secrétaire Général lors de la signature de l'instrument, le 20 février 2001 - Or. angl., et confirmée lors du dépôt de l'instrument de ratification, le 5 septembre 2001 - Or. angl.

La République slovaque interprète l'article 8, paragraphe 1 e i, comme étant relatif à la formation des enseignants, théologiens, travailleurs culturels et éducatifs sans préjudice de l'enseignement dans la langue officielle, à condition que la majorité des matières enseignées, y compris les matières principales d'orientation professionnelle, le soient dans la langue minoritaire, en respectant la législation de la République slovaque dans le domaine des établissements d'enseignement universitaire.
Période d'effet : 1/1/2002 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 8


Déclaration consignée dans les pleins pouvoirs remis au Secrétaire Général lors de la signature de l'instrument, le 20 février 2001 - Or. angl., et confirmée lors du dépôt de l'instrument de ratification, le 5 septembre 2001 - Or. angl.

La République slovaque déclare que l'article 10, paragraphe 1 a ii, l'article 10, paragraphe 2 a, et l'article 10, paragraphe 3 b, seront interprétés sans préjudice de l'utilisation de la langue officielle conformément à la Constitution de la République slovaque et conformément à l'ordre juridique de la République slovaque.
Période d'effet : 1/1/2002 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10


Déclaration consignée dans les pleins pouvoirs remis au Secrétaire Général lors de la signature de l'instrument, le 20 février 2001 - Or. angl., et confirmée lors du dépôt de l'instrument de ratification, le 5 septembre 2001 - Or. angl.

La République slovaque déclare que l'article 12, paragraphe 1 e, et l'article 13, paragraphe 2 c, seront appliqués dans la mesure où les conséquences de leur application ne sont pas en conflit avec d'autres dispositions de l'ordre juridique de la République slovaque relatives à l'interdiction de la discrimination entre citoyens de la République slovaque dans le droit du travail sur le territoire de la République slovaque.
Période d'effet : 1/1/2002 -                  
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 12, 13

 

    Slovénie :


Déclaration consignée dans une Note Verbale de la Représentation Permanente de Slovénie, en date du 19 septembre 2000, remise au Secrétaire Général lors du dépôt de l’instrument de ratification, le 4 octobre 2000 – Or. fr.

Conformément à l’article 7, paragraphe 5, de la Charte, la République de Slovénie appliquera mutatis mutandis les dispositions de l’article 7, paragraphes 1 à 4, également à la langue rom.
Période d'effet : 1/1/2001 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 7


Déclaration consignée dans une Note verbale de la Représentation Permanente de Slovénie, en date du 26 juin 2007, enregistrée au Secrétariat Général le 27 juin 2007– Or. angl.

La République de Slovénie déclare qu'elle accepte plusieurs autres obligations de la Charte qui ne sont pas déjà spécifiées dans une Note verbale remise au Secrétaire Général lors du dépôt de l'instrument de ratification. En même temps, la République de Slovénie précise les paragraphes ou alinéas choisis conformément à l'article 2, paragraphe 2, et à l'article 3, paragraphe 2, de la Charte, parmi les dispositions de la Partie III de la Charte qu'elle applique à l'égard, respectivement, de chacune des deux langues qu'elle a déclaré être considérées comme des langues régionales ou minoritaires sur le territoire de la Républie de Slovénie. Conformément à l'article 3, paragraphe 3, ces obligations sont réputées former partie intégrante de la ratification et produire les mêmes effets à compter de la date de leur notification. Compte tenu de ce qui précède, la République de Slovénie remplace la déclaration contenue dans une Note verbale du 19 septembre 2000 par la déclaration suivante :

"La République de Slovénie déclare que les langues italienne et hongroise sont considérées sur le territoire de la République de Slovénie comme les langues régionales ou minoritaires au sens de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. Conformément à l'article 2, paragraphe 2, de la Charte, la République de Slovénie appliquera à ces deux langues les dispositions suivantes de la Partie III de la Charte :

Article 8
Pour l'italien:
Paragraphe 1, alinéas a (i), b (i), c (i), d (i), e (iii), f (iii), g, h, i
Paragraphe 2
Pour le hongrois :
Paragraphe 1, alinéas a (ii), b (ii), c (ii), d (ii), e (iii), f (iii), g, h, i
Paragraphe 2

Article 9
Pour l'italien et le hongrois:
Paragraphe 1, alinéas a, b, c, d
Paragraphe 2, alinéa a

Article 10
Pour l'italien et le hongrois:
Paragraphe 1, alinéas a (i), b, c
Paragraphe 2
Paragraphe 3, alinéa a
Paragraphe 4
Paragraphe 5

Article 11
Pour l'italien et le hongrois:
Paragraphe 1, alinéas a (i), e (i)
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Article 12
Pour l'italien et le hongrois:
Paragraphe 1, alinéa a, d, e, f
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Article 13
Pour l'italien et le hongrois:
Paragraphe 1
Paragraphe 2

Article 14
Pour l'italien et le hongrois:Paragraphe a
Paragraphe b".
Période d'effet : 27/6/2007 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2

 

    Suède :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 9 février 2000 - Or. angl.

Le sami, le finnois, et le Meänkieli (Tornedal finnois) sont des langues régionales ou minoritaire en Suède. Les engagements de la Suède conformément à l'article 2, paragraphe 2 en ce qui concerne ces langues sont décrits dans l''annexe.

Le Romani Chib et le Yiddish sont considérés comme des langues dépourvues de territoire en Suède lorsque la Charte est applicable.

ANNEXE

L'étendue des engagements de la Suède conformément à la Partie III de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires.


Les paragraphes et alinéas suivants de l'article 8 s'appliquent au sami, finnois et Meänkieli :

8.1.a.iii
8.1.b.iv
8.1.c.iv
8.1.d.iv
8.1.e.iii
8.1.f.iii
8.1.g
8.1.h
8.1.i
8.2.

Les paragraphes et alinéas suivants de l'article 9 s'appliquent au sami, finnois et Meänkieli :

9.1.a.ii
9.1.a.iii
9.1.a.iv
9.1.b.ii
9.1.b.iii
9.1.c.ii
9.1.c.iii
9.1.d
9.2
9.3

Les paragraphes et alinéas suivants de l'article 10 s'appliquent au sami, finnois et Meänkieli :

10.1.a.iii
10.1.a.v
10.1.c.
10.2.b.
10.2.c.
10.2.d.
10.2.g.
10.4.a.
10.5

Les paragraphes et alinéas suivants de l'article 11 s'appliquent au sami, finnois et Meänkieli :

11.1.a.iii
11.1.d
11.1.e.i
11.1.f.ii
11.2.

En plus, le paragraphe 11.1.c.i s'applique au finnois.

Les paragraphes suivants de l'article 12 s'appliquent au sami, finnois et Meänkieli :

12.1.a
12.1.b
12.1.d
12.1.f
12.1.g
12.2.

En plus, le paragraphe 12.1.e s'applique au sami, et les paragraphes 12.1.c et 12.1.h au finnois et au sami.

Les paragraphes suivants de l'article 13 s'appliquent au sami, finnois et Meänkieli :

13.1.a

Les paragraphes suivants de l'article 14 s'appliquent au sami, finnois et Meänkieli :

14.a
14.b

Cela signifie qu'un total de 45 paragraphes ou alinéas de la Partie III de la Charte s'appliquent au sami et au finnois et 42 paragraphes ou alinéas au Meänkieli.
Période d'effet : 1/6/2000 -                                                                                          
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 8, 9

 

    Suisse :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 23 décembre 1997 - Or. fr.

Le Conseil Fédéral Suisse déclare, conformément à l'article 3, paragraphe 1, de la Charte, que le romanche et l'italien sont, en Suisse, les langues officielles moins répandues auxquelles s'appliquent les paragraphes suivants, choisis conformément à l'article 2, paragraphe 2, de la Charte:

a. Romanche

Article 8 (enseignement)
Paragraphe 1, alinéas a (iv), b (i), c (iii), d (iii), e (ii), f (iii), g, h, i

Article 9 (justice)
Paragraphe 1, alinéas a (ii), a (iii), b (ii), b (iii), c (ii)
Paragraphe 2, alinéa a
Paragraphe 3

Article 10 (autorités administratives et services publics)
Paragraphe 1, alinéas a (i), b, c
Paragraphe 2, alinéas a, b, c, d, e, f, g
Paragraphe 3, alinéa b
Paragraphe 4, alinéas a, c
Paragraphe 5

Article 11 (médias)
Paragraphe 1, alinéas a (iii), b (i), c (ii), e (i), f (i)
Paragraphe 3

Article 12 (activités et équipements culturels)
Paragraphe 1, alinéas a, b, c, e, f, g, h
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Article 13 (vie économique et sociale)
Paragraphe 1, alinéa d
Paragraphe 2, alinéa b

Article 14 (échanges transfrontaliers)
Alinéa a
Alinéa b.

b. Italien

Article 8 (enseignement)
Paragraphe 1, alinéas a (i), a (iv), b (i), c (i), c (ii), d (i), d (iii), e (ii), f (i), f (iii), g, h, i

Article 9 (justice)
Paragraphe 1, alinéas a (i), a (ii), a (iii), b (i), b (ii), b (iii), c (i), c (ii), d
Paragraphe 2, alinéa a
Paragraphe 3

Article 10 (autorités administratives et services publics)
Paragraphe 1, alinéas a (i), b, c
Paragraphe 2, alinéas a, b, c, d, e, f, g
Paragraphe 3, alinéas a, b
Paragraphe 4, alinéas a, b, c
Paragraphe 5

Article 11 (médias)
Paragraphe 1, alinéas a (i), e (i), g
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Article 12 (activités et équipements culturels)
Paragraphe 1, alinéas a, b, c, d, e, f, g, h
Paragraphe 2
Paragraphe 3

Article 13 (vie économique et sociale)
Paragraphe 1, alinéa d
Paragraphe 2, alinéa b

Article 14 (échanges transfrontaliers)
Alinéa a
Alinéa b.
Période d'effet : 1/4/1998 -                                                                                                      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 10, 11, 12, 13, 14, 2, 3, 8, 9

 

    Ukraine :


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 19 septembre 2005 - Or. angl.

L'Ukraine déclare que les dispositions de la Charte s'appliquent aux langues des minorités ethniques d'Ukraine suivantes : Biélorusse, Bulgare, Gagaouze, Grecque, Juive, Tatare de Crimée, Moldave, Allemande, Polonaise, Russe, Roumaine, Slovaque et Hongroise.
Période d'effet : 1/1/2006 -         
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 3


Déclaration consignée dans l'instrument de ratification déposé le 19 septembre 2005 - Or. angl.

L'Ukraine accepte les obligations découlant des parties I, II, IV et V de la Charte à l'exception du paragraphe 5 de l'article 7 de la partie II.

L'Ukraine déclare que les paragraphes et alinéas suivants des articles 8 à 14 de la partie III de la Charte s'appliquent à l'égard de chacune des langues régionales énumérées ci-dessus (*)auxquelles les dispositions de la Charte s'appliquent :

a. Alinéas a (iii), b (iv), c (iv), d (iv), e (iii), f (iii), g, h, i du paragraphe 1, et paragraphe 2 de l'article 8;
b. Alinéas a (iii), b (iii), c (iii) du paragraphe 1, alinéa c du paragraphe 2 et paragraphe 3 de l'article 9;
c. Alinéas a, c, d, e, f, g du paragraphe 2, et alinéa c du paragraphe 4 de l'article 10;
d. Alinéas a (iii), b (ii), c (ii), d, e (i), g du paragraphe 1, paragraphe 2 et paragraphe 3 de l'article 11;
e. Alinéas a, b, c, d, f, g du paragraphe 1, paragraphe 2 et paragraphe 3 de l'article 12;
f. Alinéas b et c du paragraphe 1 de l'article 13;
g. Alinéas a et b de l'article 14.

L'Ukraine déclare que, en application des dispositions de la Charte, les mesures visant à l'établissement de la langue ukrainienne comme langue officielle, à son développement et à son fonctionnement dans toutes les sphères de la vie sociale sur l'ensemble du territoire de l'Ukraine ne doivent pas être interprêtées comme empêchant ou menaçant la préservation ou le développement des langues auxquelles les dispositions de la Charte s'applique comme indiqué ci-dessus.

(*) [Note du Secrétariat: Voir la déclaration de l'Ukraine à l'article 3 de la Charte, en date du 19 septembre 2005.]
Période d'effet : 1/1/2006 -      
Déclaration ci-dessus relative aux articles : 2

Source : Bureau des Traités sur http://conventions.coe.int – * Disclaimer